Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Automobile

Combien coûte l’entretien d’une voiture électrique ?

Les véhicules électriques (VE) gagnent en popularité à mesure que les consommateurs cherchent à réduire leur empreinte carbone et leurs dépenses en carburant. Cependant, la question du coût d’entretien de ces voitures demeure une préoccupation majeure pour de nombreux acheteurs potentiels.

Pourquoi les VE sont-ils moins coûteux à entretenir ?

L’un des principaux avantages des véhicules électriques est leur faible coût d’entretien. Cela s’explique par plusieurs facteurs clés :

Moteur électrique simplifié

Contrairement aux moteurs à combustion, les moteurs électriques sont beaucoup plus simples mécaniquement, avec seulement une seule pièce mobile. Cela se traduit par moins de pièces à remplacer et d’interventions d’entretien régulières, telles que les changements d’huile, de bougies ou de courroies.

Régénération des freins

La plupart des VE utilisent un système de freinage régénératif, qui convertit l’énergie cinétique en électricité pour recharger la batterie. Cela réduit considérablement l’usure des plaquettes et des disques de frein, prolongeant ainsi leur durée de vie.

Absence de système de carburant

Les VE n’ont pas besoin de réservoir de carburant, de pompe, de tuyaux ou de capteurs liés au carburant, éliminant ainsi toute une série de composants sujets à l’entretien et aux réparations.

Garanties étendues sur les batteries

De nombreux constructeurs offrent des garanties généreuses sur les batteries de leurs VE, allant jusqu’à 8 à 10 ans. Cela rassure les propriétaires sur la durabilité de cet élément clé.

Photo Freepik

Les coûts d’entretien typiques d’un VE

Bien que les VE soient moins coûteux à entretenir que les véhicules à essence ou diesel, il existe tout de même certains frais récurrents à prendre en compte :

Révisions périodiques

Les VE nécessitent toujours des révisions régulières, généralement tous les 12 à 25 000 km, pour vérifier le bon fonctionnement des différents systèmes. Ces révisions, effectuées chez le concessionnaire, coûtent en moyenne 149 € par intervention.

Remplacement des pneus et des freins

Comme pour tout véhicule, les pneus et les éléments de freinage (plaquettes, disques) devront être remplacés périodiquement. Leur durée de vie peut être légèrement plus courte sur un VE en raison du poids supplémentaire des batteries.

Remplacement de la batterie 12V

La batterie 12V, qui alimente les systèmes auxiliaires, devra être changée tous les 4 à 6 ans, pour un coût approximatif de 75 €.

Remplacement éventuel de la batterie de traction

Bien que les batteries de traction des VE modernes soient conçues pour durer de nombreuses années, un remplacement pourrait s’avérer nécessaire au-delà de 8 à 10 ans d’utilisation. Ce coût, estimé en moyenne à 12 000 €, représente le principal poste de dépense pour un VE.

Comparaison avec les coûts d’entretien des véhicules thermiques

Lorsqu’on compare les coûts d’entretien sur la durée de vie d’un véhicule, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

Coûts d’entretienVéhicule thermiqueVéhicule électrique
Premiers 100 000 kmEnviron 1 000 €Environ 600 €
Économies réaliséesEnviron 40 %

Ces économies s’expliquent principalement par l’absence de nombreuses opérations coûteuses liées aux moteurs à combustion, telles que les changements d’huile, de filtres et de bougies.

Où faire entretenir son VE ?

Bien que les VE soient plus simples à entretenir, il est recommandé de confier leur entretien à des ateliers agréés par les constructeurs. Ceux-ci disposent en effet de techniciens formés et d’équipements adaptés pour intervenir sur les systèmes électriques haute tension.

Les propriétaires de VE peuvent également effectuer eux-mêmes certaines opérations de base, comme le remplacement des pneus ou du filtre d’habitacle. Cependant, les réparations plus complexes, impliquant les batteries ou les systèmes électroniques, doivent être réalisées par des professionnels certifiés.

Gérer les coûts de réparation des VE

Si les coûts d’entretien régulier sont plus faibles pour les VE, les réparations en cas de panne peuvent s’avérer plus onéreuses. Cela s’explique par la complexité des systèmes électriques et électroniques, ainsi que la spécialisation requise pour intervenir sur ces véhicules.

Parmi les pannes les plus fréquentes, on peut citer :

  • Problèmes au niveau du port de recharge
  • Défaillances de l’électronique du véhicule
  • Défauts du système de freinage régénératif
  • Dégradation prématurée des batteries

Le coût moyen de ces réparations est généralement plus élevé que sur un véhicule thermique, pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros. Cependant, la fiabilité des VE tend à s’améliorer avec les progrès technologiques, réduisant ainsi les risques de pannes coûteuses.

Incitations financières et économies à long terme

Malgré un prix d’achat souvent plus élevé, les VE offrent de nombreuses opportunités d’économies à long terme qui compensent ce surcoût initial :

  • Exonération de la taxe d’immatriculation
  • Réduction de 75 % de la taxe de circulation annuelle
  • Tarifs de recharge électrique nettement inférieurs aux carburants fossiles
  • Éligibilité à divers bonus et subventions à l’achat

Selon les estimations, un propriétaire de VE peut ainsi réaliser des économies annuelles d’environ 1 600 €, permettant d’amortir la différence de prix en 3 à 5 ans.

Garanties et évolutions futures

Les constructeurs de VE offrent généralement des garanties plus étendues que pour les véhicules thermiques, allant jusqu’à 8 à 10 ans sur les batteries. Cela rassure les acheteurs sur la fiabilité et la durabilité de ces composants clés.

De plus, les progrès technologiques continus devraient permettre de réduire davantage les coûts d’entretien à l’avenir. L’arrivée de nouvelles générations de batteries plus performantes, ainsi que l’amélioration de la fiabilité des systèmes électroniques, contribueront à rendre les VE encore plus abordables à long terme.

Vers une mobilité électrique pérenne

Bien que les VE présentent encore quelques défis en termes de coûts de réparation, leurs avantages en matière d’entretien et d’économies à long terme en font une option de plus en plus attractive pour les consommateurs soucieux de leur empreinte environnementale et de leur budget.

Avec les progrès continus de la technologie et les incitations gouvernementales, on peut s’attendre à ce que les VE deviennent de plus en plus compétitifs et accessibles dans les années à venir. Cela contribuera à accélérer la transition vers une mobilité plus durable et à réduire l’impact environnemental du secteur automobile.

Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent