Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Style de vie

Une mère retire sa fille de 12 ans de l’école pour devenir une influenceuse à temps plein

Les réseaux sociaux ont révolutionné la façon dont les gens partagent leur vie, leurs intérêts et leurs talents avec une audience mondiale. Ils ont également ouvert de nouvelles opportunités pour ceux qui souhaitent poursuivre une carrière d’influenceur. Cependant, une pratique récente suscite un débat : celle de certains parents qui décident de retirer leurs enfants de l’école pour les encourager à devenir des influenceurs à temps plein.

Kat Clark et sa fille Deja

Kat Clark, une célèbre influenceuse australienne avec plus de 5,2 millions d’abonnés sur TikTok, a pris la décision de retirer sa fille de 12 ans de l’école pour qu’elle puisse se consacrer pleinement à sa carrière d’influenceuse. Selon Kat, Deja a déjà commencé à recevoir des opportunités dans le monde de l’influence, et son emploi du temps scolaire ne permet pas de répondre aux demandes de ces opportunités. Par conséquent, ils ont opté pour l’éducation à domicile afin de s’assurer que Deja ne manque aucune de ces opportunités.

Brianna Buchanan et son rêve de devenir une star de TikTok

Dans un autre cas similaire, Brianna Buchanan, une adolescente de 13 ans, a décidé de quitter l’école pour poursuivre sa passion sur TikTok. Inspirée par d’autres influenceurs à succès, Brianna voulait devenir une star des réseaux sociaux et bénéficiait du soutien inconditionnel de sa mère. Elle passait des heures à se préparer pour ses vidéos et publiait environ 15 clips par jour. Sa mère est devenue son manager et s’occupe de gérer son emploi du temps et ses affaires.

La décision de retirer les enfants de l’école pour devenir des influenceurs à temps plein suscite un débat intense dans la société. D’un côté, ceux qui soutiennent cette décision argumentent que les enfants doivent avoir la liberté de suivre leurs passions et que l’éducation traditionnelle ne convient pas à tous. De plus, ils affirment que les réseaux sociaux peuvent offrir des opportunités d’apprentissage et de croissance qui ne sont pas présentes dans un environnement scolaire.

Photo Freepik

D’un autre côté, les critiques soulignent que le retrait des enfants de l’école peut être préjudiciable à leur développement académique et social. Ils soutiennent que l’éducation formelle est essentielle pour fournir une base solide de connaissances et de compétences, et que la poursuite d’une carrière d’influenceur peut être volatile et éphémère. Il est également soulevé le souci que les enfants exposés aux réseaux sociaux à un jeune âge peuvent être confrontés à des risques et des dangers.

Face à ce débat, il est essentiel de trouver un équilibre qui favorise à la fois le développement académique et la croissance personnelle des enfants. Bien que les réseaux sociaux puissent offrir des opportunités excitantes, il est également essentiel de fournir aux enfants une éducation solide et une base de connaissances qui les prépare pour l’avenir.

Il est important que les parents et les soignants travaillent en étroite collaboration avec leurs enfants, en identifiant leurs passions et leurs talents, tout en veillant à ce qu’ils continuent de recevoir une bonne éducation. Cela peut impliquer de trouver un équilibre entre l’éducation à domicile et la participation à des activités parascolaires qui favorisent le développement social et académique.

3.7/5 - (4 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent