Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Insolite

Une femme perd ses bras et ses jambes à cause d’une infection qui a commencé par un rhume

Voici l’histoire tragique de Sherri Moody, une femme originaire du Texas, aux États-Unis, qui a perdu ses bras et ses jambes à cause d’une infection qui a commencé par un simple rhume. Nous allons examiner les détails de son cas médical, les complications auxquelles elle a été confrontée et les défis qu’elle a dû surmonter tout au long de sa guérison.

Les premiers symptômes

En juin 2023, Sherri Moody, une enseignante de 51 ans, a commencé à se sentir mal après avoir accompagné ses élèves lors d’une excursion. Au début, elle pensait qu’il s’agissait simplement d’une grippe ordinaire, mais au fil du temps, sa fièvre est devenue très élevée et elle a commencé à avoir des problèmes respiratoires graves. Inquiets, son mari l’a emmenée à l’hôpital.

Après examen, les médecins ont diagnostiqué une double pneumonie causée par une bactérie appelée Streptocoque, qui est généralement présente dans la gorge et sur la peau. Bien que ces infections soient rares, elles peuvent être graves. Dans le cas de Sherri, la bactérie a provoqué une septicémie, une réponse du corps à une infection, qui a finalement conduit à un choc septique, la phase la plus grave de la septicémie caractérisée par une chute dangereuse de la pression artérielle.

L’amputation des bras et des jambes

Au bout de deux jours à l’hôpital, les poumons et les reins de Sherri ont commencé à dysfonctionner en raison du choc septique. Elle a dû être placée en coma artificiel et traitée avec de puissants médicaments vasopresseurs pour maintenir sa tension artérielle à un niveau bas. Malheureusement, Sherri avait également pris des médicaments pour traiter son arthrite rhumatoïde, qui, sans le savoir, suppriment le système immunitaire et la rendent plus susceptible aux infections.

En raison de la gravité de son état, les médecins ont dû utiliser des médicaments puissants pour maintenir sa circulation sanguine vers les organes vitaux, ce qui a entraîné l’arrêt de la circulation sanguine dans ses membres. En conséquence, Sherri a dû subir une amputation de ses jambes sous les genoux et, un mois plus tard, une amputation de ses bras sous les coudes. Cette procédure n’a malheureusement pas mis fin à ses souffrances, car elle a nécessité plusieurs interventions chirurgicales de suivi, ainsi qu’une période de réadaptation de plusieurs mois.

Les complications persistantes

Sherri Moody a dû faire face à de nombreuses complications et à une longue période de rééducation. Pour le moment, elle a besoin de soins infirmiers spécialisés pour ses plaies, ainsi que de consultations médicales régulières. Malgré toutes ces difficultés, elle a toujours fait preuve d’une attitude positive et a cherché toutes les ressources disponibles pour se rétablir.

La famille de Sherri a créé un groupe sur Facebook et une page GoFundMe pour collecter des dons afin de soutenir ses frais médicaux et les opérations à venir. Elle est déterminée à continuer à se battre et à retrouver une vie normale.

L’histoire de Sherri Moody est un rappel poignant des conséquences graves que peut avoir une infection apparemment bénigne. Son cas souligne également l’importance de la vigilance face aux symptômes inhabituels et de la recherche d’une aide médicale rapide en cas de besoin. Nous espérons que Sherri continuera à se rétablir et à trouver le soutien dont elle a besoin pour reconstruire sa vie.

Si vous souhaitez apporter votre soutien à Sherri et à sa famille, vous pouvez visiter leur page GoFundMe ou rejoindre leur groupe Facebook.

3.5/5 - (2 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi: