Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Style de vie

Pourquoi avons-nous la sensation de tomber en s’endormant ?

Lorsque nous nous apprêtons à nous endormir, il arrive parfois que nous ressentions une sensation étrange de chute. Cette impression de sursaut ou de tomber dans le vide est connue sous le nom de myoclonie d’endormissement. Bien que fréquente, cette sensation reste encore mystérieuse et peu étudiée par les scientifiques.

Qu’est-ce que la myoclonie d’endormissement ?

La myoclonie d’endormissement est une contraction soudaine et involontaire des muscles qui se produit pendant la phase d’endormissement. Elle est souvent accompagnée d’une sensation de chute ou de sursaut, provoquant un réveil brutal. Cette expérience est courante et touche environ 70 % de la population.

Les différentes hypothèses sur l’origine de la myoclonie d’endormissement

Bien qu’il n’y ait pas de certitude scientifique quant à l’origine exacte de la myoclonie d’endormissement, plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ce phénomène.

Hypothèse du décalage entre le cerveau et les muscles

Selon une hypothèse couramment avancée, il existerait un décalage entre l’endormissement du cerveau et celui des muscles. Lorsque nous nous endormons, nos muscles se relâchent progressivement. Cependant, si ce relâchement musculaire est plus rapide que l’endormissement du cerveau, celui-ci peut interpréter cette sensation comme une chute et tenter de reprendre le contrôle en contractant les muscles. Cela expliquerait la sensation de sursaut ou de chute que nous ressentons.

Hypothèse de la vérification de la stabilité du corps

Une autre hypothèse suggère que la myoclonie d’endormissement pourrait être un vestige d’une fonction ancienne de notre corps. Il s’agirait de vérifier la stabilité de notre position corporelle avant de dormir, notamment lorsque nos ancêtres s’assoupissaient sur des arbres. Le sursaut permettrait ainsi de tester l’assise avant de plonger réellement dans le sommeil.

Comment gérer les myoclonies d’endormissement ?

Bien que les myoclonies d’endormissement soient généralement bénignes, elles peuvent être dérangeantes et perturber la qualité de notre sommeil. Voici quelques conseils pour mieux gérer ces sursauts nocturnes :

Éviter les stimulants avant le coucher

Évitez de consommer des stimulants tels que la caféine ou d’autres substances excitantes avant de vous coucher. Ces substances peuvent augmenter l’activité motrice et augmenter les risques de myoclonies d’endormissement.

Pratiquer une relaxation avant le sommeil

Mettez en place une routine de relaxation avant le coucher pour favoriser un endormissement plus paisible. Cela peut inclure des techniques de respiration profonde, des exercices d’étirement ou des pratiques de méditation.

Maintenir un environnement propice au sommeil

Assurez-vous d’avoir un environnement de sommeil calme et propice à la détente. Évitez les distractions telles que les écrans lumineux ou les bruits forts. Créez une atmosphère apaisante dans votre chambre en utilisant des couleurs douces et des oreillers confortables.

Consulter un médecin si nécessaire

Si les myoclonies d’endormissement deviennent trop fréquentes, intenses ou perturbent votre sommeil de manière significative, il est recommandé de consulter un médecin. Un professionnel de la santé pourra évaluer votre situation et vous proposer des solutions adaptées à votre cas.

La myoclonie d’endormissement, cette sensation de chute ou de sursaut au moment de s’endormir, est un phénomène courant mais encore peu compris. Bien qu’il n’y ait pas de certitude scientifique quant à son origine, les différentes hypothèses évoquées nous permettent de mieux comprendre ce qui se passe dans notre corps pendant cette phase de transition entre la veille et le sommeil. En adoptant des habitudes de vie saines et en créant un environnement propice au sommeil, il est possible de mieux gérer ces sursauts nocturnes et de favoriser un sommeil réparateur.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi: