Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Nutrition

Le Flexitarianisme : La tendance alimentaire adoptée par Meghan Markle

Le flexitarianisme, une approche alimentaire de plus en plus populaire, a gagné en notoriété grâce à des figures publiques comme Meghan Markle. Cette diète flexible, qui met l’accent sur la consommation d’aliments végétaux tout en permettant une inclusion modérée de produits animaux, semble offrir de nombreux avantages pour la santé et l’environnement. Explorons ensemble les fondements de cette tendance alimentaire, ses bénéfices, les étapes pour la mettre en pratique et quelques exemples de menus flexitariens.

Qu’est-ce que le Flexitarianisme ?

Le flexitarianisme est un régime alimentaire semi-végétarien qui encourage une alimentation principalement à base de plantes, tout en autorisant une consommation occasionnelle de viande, de poisson, d’œufs et de produits laitiers. Contrairement au végétarisme strict, cette approche offre une certaine flexibilité, permettant aux adeptes de s’écarter ponctuellement du régime végétal sans pour autant renoncer complètement aux bienfaits d’une alimentation axée sur les végétaux.

Les avantages du Flexitarianisme

Santé cardiovasculaire

En réduisant la consommation de viandes rouges et transformées au profit d’un apport accru en fruits, légumes, céréales complètes et légumineuses, le flexitarianisme peut contribuer à améliorer la santé cardiaque.

Contrôle du poids

Les régimes alimentaires à base de plantes sont généralement moins caloriques et plus pauvres en graisses saturées, ce qui peut faciliter la gestion du poids.

Bénéfices digestifs

L’augmentation de la consommation de fibres provenant des végétaux, des fruits et des céréales complètes peut avoir un impact positif sur la santé digestive.

Impact environnemental

En réduisant la consommation de viande, le flexitarianisme permet de diminuer l’empreinte carbone et l’impact environnemental lié à la production de la viande.

Photo Freepik

Flexibilité et durabilité

La nature flexible de ce régime alimentaire le rend plus facile à suivre sur le long terme, comparé à des régimes plus restrictifs.

Comment adopter une alimentation flexitarienne ?

1. Privilégier les aliments végétaux

Commencez par remplir votre assiette avec une variété de fruits, légumes, céréales complètes, légumineuses, noix et graines. Ces aliments végétaux doivent constituer la base de votre alimentation quotidienne.

2. Réduire la consommation de viande

Vous n’avez pas besoin d’éliminer complètement la viande de votre régime. Commencez par diminuer la quantité de viande dans vos repas et utilisez des protéines végétales comme le tofu, le tempeh, les lentilles et les haricots comme alternatives.

3. Choisir des protéines de qualité

Lorsque vous consommez des produits animaux, optez pour des options de haute qualité comme de la viande maigre, du poisson, des œufs de ferme et des produits laitiers biologiques.

4. Cuisiner à la maison

Cuisiner vos propres repas vous permet de contrôler les ingrédients et de vous assurer d’inclure une variété d’aliments nutritifs.

5. Planifier vos repas

Planifier vos repas à l’avance peut vous aider à vous assurer que vous obtenez une bonne diversité de nutriments et à éviter de vous tourner vers des options moins saines.

Exemples de menus Flexitariens

Petit-Déjeuner

  • Porridge aux fruits et graines : Porridge à base de lait d’amande, garni de baies fraîches, de rondelles de banane, de graines de chia et d’un filet de miel.
  • Toasts à l’avocat : Pain complet grillé, garni de purée d’avocat, de tomates cerises, d’épinards frais et d’un œuf poché.

Déjeuner

  • Salade de quinoa : Quinoa cuite, mélangée à des pois chiches, du concombre, des tomates, du persil, de la menthe et assaisonnée de jus de citron et d’huile d’olive.
  • Wrap de légumes et houmous : Tortilla intégrale garnie de houmous, de poivrons rôtis, d’épinards, de carottes râpées et d’avocat.

Dîner

  • Curry de lentilles et épinards : Lentilles cuites dans une sauce tomate et lait de coco, accompagnées d’épinards frais et servies sur un lit de riz complet.
  • Tacos de poisson : Filets de poisson grillés, servis dans des tortillas de maïs avec du chou râpé, une salsa d’avocat et un zeste de citron.

En-Cas

  • Fruits frais : Une pomme, une poire ou une poignée de raisins.
  • Yaourt grec, miel et noix : Yaourt grec nature, agrémenté d’un filet de miel et de noix concassées.

Le flexitarianisme est une approche alimentaire flexible et durable qui favorise la santé globale tout en réduisant l’impact environnemental. En mettant l’accent sur les aliments végétaux tout en permettant une inclusion modérée de produits animaux, ce régime offre un équilibre sain et pratique pour améliorer sa nutrition et adopter un mode de vie équilibré. Avec une planification adéquate et le choix d’aliments nutritifs, le flexitarianisme peut s’avérer être une excellente option pour ceux qui recherchent une alimentation plus équilibrée et responsable.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent