Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Style de vieActualité

Tendance TikTok « Tradwife » : le mouvement qui prône un retour au modèle des femmes au foyer des années 50

Les Tradwives, un mouvement en plein essor sur TikTok, suscite à la fois fascination et préoccupation. Ces femmes, souvent des conservatrices chrétiennes, cherchent à incarner l’idéal de la femme au foyer des années 1950. Alors que certaines les voient comme des modèles inspirants, d’autres s’inquiètent de la promotion d’un mode de vie qui limite l’autonomie et les droits des femmes.

Qu’est-ce qu’une Tradwife ?

Les Tradwives ne suivent pas toutes le même modèle, mais selon Estee Williams, une influenceuse Tradwife sur TikTok, ces femmes sont des femmes au foyer dont les priorités sont la cuisine, le ménage et la soumission aux hommes. Cependant, elle insiste sur le fait que cette soumission n’est pas « dégradante », mais un choix personnel. Elle considère que cela ne signifie pas être inférieure à l’homme, mais plutôt être à ses côtés pour le soutenir et le motiver.

Dans le mariage d’Estee Williams, par exemple, son mari, électricien, doit approuver les achats importants qu’elle fait. Cependant, cela ne signifie pas qu’elle doit lui demander la permission pour chaque petite dépense. Ils ont un budget et essaient de s’y tenir.

Le mouvement des Tradwives

Le mouvement des Tradwives est en partie une réaction à la libéralisation croissante des croyances américaines, selon Noam Shpancer, professeur de psychologie à l’Université Otterbein dans l’Ohio. Alors que chaque nouvelle génération devient plus ouverte d’esprit que la précédente en ce qui concerne la race, la sexualité et le genre, certains individus ressentent le besoin de revenir à une époque qu’ils considèrent plus simple et moins individualiste.

Photo Freepik

Sur les réseaux sociaux, les Tradwives partagent souvent des hashtags communs avec le mouvement alt-right, tels que #FeminismSucks, #ConservativeWomen, #TwoGenders et #DomesticDiscipline. Cependant, il est important de noter que toutes les Tradwives ne sont pas politiquement d’extrême-droite. Certaines personnes sont attirées par ce mode de vie en réaction à une société offrant trop de choix et de libertés individuelles, qui peuvent être source d’anxiété.

Le mythe de la femme des années 1950

Jo Piazza, journaliste et auteure, souligne que l’idéal de la femme des années 1950 véhiculé par les Tradwives est en réalité un mythe. Cette image idéalisée d’une vie simple et parfaite était davantage une construction télévisuelle qu’une réalité pour la majorité de la population. La vie des femmes dans les années 1950 était souvent difficile, dégradante et marquée par un manque d’autonomie.

Bien qu’il soit compréhensible que certaines femmes choisissent de se consacrer exclusivement aux tâches ménagères et aux soins des enfants, le problème réside dans la présentation de ce choix comme supérieur à d’autres modes de vie. Il est important de reconnaître que chaque femme devrait avoir le droit de choisir son propre chemin, et que les Tradwives ne devraient pas dénigrer les choix différents des leurs.

@esteecwilliams How to be a Traditional Wife part 1 #fyp #traditionalwife #tradwife #tradwifetok #traditionalgenderroles #nuclearfamily #traditionalmarriage #housewife #homemaker #femininenotfeminist #tradwifecontroversy #traditional ♬ original sound – Estee

Les enjeux de la promotion des Tradwives

Si nous nous accrochons à cette fausse nostalgie d’une époque où les femmes avaient moins d’autonomie et d’indépendance, nous risquons de remettre en question les lois qui ont accordé aux femmes ces droits fondamentaux.

Il est également important de souligner que toutes les Tradwives ne sont pas des extrémistes d’extrême-droite. Ce mouvement compte des femmes de toutes les origines et de toutes les races. Il serait donc erroné de les associer systématiquement à la suprématie blanche. Il est essentiel de comprendre que les motivations des femmes peuvent être variées et que chaque individu a le droit de vivre selon ses propres valeurs et croyances.

Les Tradwives sont un phénomène qui suscite à la fois fascination et inquiétude. Alors que certaines femmes choisissent de vivre selon les rôles traditionnels de la femme au foyer, il est important de reconnaître que chaque choix de vie est personnel et que personne ne devrait être jugé ou contraint à un modèle spécifique. Il est essentiel de respecter les droits et l’autonomie des femmes, tout en reconnaissant que chaque individu a le droit de choisir son propre chemin.

5/5 - (1 vote) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent