Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Cuisine

Cette erreur que l’on commet tous avec les pâtes

Les pâtes sont un aliment de base dans de nombreuses cuisines à travers le monde. Pourtant, leur préparation peut parfois poser problème et aboutir à un plat de pâtes insipide ou collant. Il est donc essentiel de connaître les erreurs courantes à éviter pour cuire les pâtes de manière optimale, afin de profiter pleinement de leur goût, de leur texture et de leurs bienfaits nutritionnels.

Oublier de saler l’eau de cuisson

L’une des erreurs les plus fréquentes lors de la cuisson des pâtes est d’oublier de saler l’eau de cuisson. Le sel joue un rôle essentiel dans l’assaisonnement des pâtes et permet d’améliorer leur goût. Il est recommandé d’ajouter environ 8 g de sel par litre d’eau, soit environ 2 cuillères à café rases. Il est important de saler l’eau avant d’y plonger les pâtes, car cela permet au sel de se dissoudre correctement dans l’eau chaude. Ainsi, les pâtes absorberont le sel pendant la cuisson, ce qui contribuera à leur saveur.

Utiliser un récipient trop petit

Lors de la cuisson des pâtes, il est essentiel d’utiliser un récipient suffisamment grand pour éviter qu’elles ne collent entre elles. Les pâtes ont tendance à gonfler pendant la cuisson, il est donc recommandé de prévoir environ un litre et demi d’eau pour 100 grammes de pâtes. Veillez également à ne pas remplir le récipient à plus des 3/4 de sa hauteur, afin d’éviter tout débordement d’eau pendant la cuisson. N’oubliez pas de remuer régulièrement les pâtes pendant la cuisson, en particulier les petites pâtes, pour éviter qu’elles ne collent.

Plonger les pâtes dans l’eau trop tôt

Une autre erreur courante est de plonger les pâtes dans l’eau avant qu’elle ne soit complètement bouillante. Il est important d’attendre que l’eau atteigne son point d’ébullition avant d’y plonger les pâtes. Lorsque de grosses bulles se forment à la surface de l’eau, c’est le signe que l’eau est prête. Versez-y alors les pâtes et attendez que l’eau reprenne son ébullition avant de réduire le feu pour laisser l’eau frémir légèrement. C’est à partir de la reprise de l’ébullition que le temps de cuisson des pâtes doit être compté.

Photo Freepik

Cuire les pâtes trop longtemps

La durée de cuisson des pâtes est un élément essentiel pour obtenir une texture parfaite. Beaucoup de personnes commettent l’erreur de cuire les pâtes trop longtemps, ce qui les rend molles et pâteuses. Il est important de respecter le temps de cuisson indiqué sur l’emballage des pâtes, en veillant à les retirer de l’eau dès qu’elles sont « al dente », c’est-à-dire légèrement fermes sous la dent. Cuire les pâtes trop longtemps peut également augmenter l’indice glycémique des pâtes, ce qui peut avoir un impact sur la glycémie.

Rajouter de l’huile dans l’eau de cuisson

Une croyance populaire est d’ajouter de l’huile dans l’eau de cuisson des pâtes pour éviter qu’elles ne collent entre elles. Cependant, cette pratique n’est pas recommandée. En réalité, l’huile ne se mélange pas avec l’eau, elle flotte à la surface. Lorsque les pâtes sont égouttées, l’huile se dépose sur les pâtes et empêche la sauce de bien adhérer. Pour profiter au maximum des saveurs des pâtes, il est préférable d’ajouter un filet d’huile d’olive sur les pâtes juste avant de les servir.

Laisser un couvercle sur la casserole

Lors de la cuisson des pâtes, il est courant de laisser un couvercle sur la casserole pour accélérer la cuisson. Cependant, cette pratique peut entraîner un débordement de l’eau. Le couvercle empêche l’évaporation de l’eau, ce qui provoque une augmentation de la pression à l’intérieur de la casserole et peut entraîner un débordement. Pour éviter cela, il est recommandé de laisser une cuillère en bois dans la casserole, ce qui permettra à la vapeur de s’échapper et réduira le risque de débordement.

Laisser les pâtes attendre dans la passoire

Après avoir égoutté les pâtes, certaines personnes les laissent reposer dans la passoire pendant un certain temps avant de les servir. Cependant, cela peut entraîner un refroidissement rapide des pâtes et les rendre collantes. Il est préférable de transférer les pâtes directement dans la sauce ou de les rincer à l’eau chaude avant de les servir. Si vous souhaitez conserver les pâtes au chaud avant de les servir, vous pouvez les mélanger avec un peu de sauce ou garder un peu d’eau de cuisson pour les réchauffer légèrement.

Photo Freepik

Réchauffer les pâtes au micro-ondes

Lorsqu’il reste des pâtes cuites, il est tentant de les réchauffer rapidement au micro-ondes. Cependant, cette méthode peut rendre les pâtes sèches et caoutchouteuses. Il est préférable de réchauffer les pâtes au four, en les préparant éventuellement en gratin. Si vous prévoyez de réchauffer les pâtes à l’avance, il est recommandé de les précuire pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante, puis de terminer la cuisson pendant 2 minutes avant de les servir, comme pour des pâtes fraîches.

Pour réussir la cuisson des pâtes, il est important de saler l’eau de cuisson, d’utiliser un récipient suffisamment grand, de plonger les pâtes dans l’eau bouillante, de respecter le temps de cuisson indiqué, d’éviter d’ajouter de l’huile dans l’eau de cuisson, de ne pas laisser les pâtes attendre dans la passoire, de ne pas réchauffer les pâtes au micro-ondes et de conserver un peu d’eau de cuisson pour lier la sauce. En évitant ces erreurs, vous pourrez profiter pleinement de vos pâtes, qu’elles soient accompagnées d’une sauce savoureuse ou simplement assaisonnées d’un filet d’huile d’olive.

5/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent