Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Insolite

Un homme mordu par une rat dans les toilettes admis en soins intensifs

Un homme canadien a été admis en soins intensifs après avoir été mordu par une rat dans les toilettes, ce qui a entraîné une infection grave. Cette histoire inhabituelle a été rapportée dans le Canadian Medical Association Journal. Elle soulève des questions sur les maladies potentiellement dangereuses qui peuvent être transmises par les rats.

L’infection causée par la morsure de rat

L’homme, âgé de 76 ans et résidant à Montréal, a été conduit aux urgences locales après avoir souffert de fièvre, de maux de tête et de douleurs abdominales persistantes pendant trois jours. Il a raconté avoir trouvé une rat dans les toilettes et avoir été mordu par celle-ci lorsqu’il a tenté de la retirer de la canalisation.

La blessure a été traitée immédiatement aux urgences, et l’homme a reçu un rappel de vaccin contre le tétanos. Cependant, lors de sa deuxième visite aux urgences, des tests ont révélé qu’il avait développé une septicémie, une inflammation systémique potentiellement mortelle causée souvent par une infection. Il a été admis en soins intensifs.

La leptospirose, une infection dangereuse

Les médecins ont suspecté que l’homme avait contracté la leptospirose en raison de la morsure de rat. La leptospirose est une maladie infectieuse causée par différentes bactéries couramment présentes dans la bouche des rongeurs. Les symptômes initiaux peuvent être non spécifiques, tels que de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires, ce qui rend le diagnostic difficile.

Dans certains cas, les personnes peuvent se rétablir de cette première phase de la maladie, mais elles peuvent ensuite développer une deuxième phase plus grave, au cours de laquelle l’infection endommage gravement le foie, les reins et le cerveau. La leptospirose sévère peut avoir un taux de mortalité allant jusqu’à 15%.

Une infection rare

Ce qui rend ce cas encore plus inhabituel, c’est que la leptospirose est généralement contractée par contact avec l’urine des rats plutôt que par des morsures. Les bactéries ne se trouvent pas naturellement dans la salive des rongeurs, mais plutôt dans leur urine. Les personnes sont généralement infectées en touchant l’urine directement ou en étant exposées à des aliments et de l’eau contaminés.

Il est possible que la rat qui a mordu l’homme ait temporairement contaminé sa propre bouche avec de l’urine contenant des bactéries avant de le mordre. Cependant, ce genre de transmission est rare.

Traitement et rétablissement

Heureusement, l’homme a bien répondu aux antibiotiques et aux autres traitements qui lui ont été administrés. Après trois jours en soins intensifs, il a été autorisé à rentrer chez lui et a terminé son traitement antibiotique oral sans problème.

Bien que les bactéries responsables de la leptospirose soient présentes partout dans le monde, elles sont plus fréquentes dans les zones tropicales. Les cas de leptospirose chez les humains sont rarement signalés dans des endroits comme le Canada et les États-Unis. Cependant, de nombreuses espèces animales, y compris nos animaux de compagnie, peuvent contracter et potentiellement transmettre la maladie.

Prévention et traitement

Il n’existe pas encore de consensus clair sur l’administration d’antibiotiques prophylactiques aux personnes après une morsure de rat. Cependant, certains études suggèrent que les antibiotiques peuvent prévenir la leptospirose chez les personnes exposées à un risque élevé. De plus, les morsures de rat peuvent également propager d’autres infections bactériennes, telles que la fièvre par morsure de rat.

Les auteurs de l’étude suggèrent donc la réalisation d’essais cliniques pour évaluer l’efficacité de l’administration d’antibiotiques prophylactiques après une morsure de rat. Ils soulignent que les morsures de rat peuvent entraîner des blessures profondes qui augmentent le risque d’infection.

L’histoire de cet homme mordu par une rat dans les toilettes soulève des préoccupations sur les maladies potentiellement dangereuses qui peuvent être transmises par les rats. Bien que la leptospirose soit rarement contractée par les morsures de rat, cet incident met en évidence la nécessité de prendre des précautions lors de l’interaction avec les rats et de consulter immédiatement un médecin en cas de morsure.

La recherche continue sur la prévention et le traitement de la leptospirose est essentielle pour protéger la santé publique et réduire le risque de maladies infectieuses transmises par les rats.

4.1/5 - (18 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent