Des informations? Avez-vous besoin de contacter la rédaction ? Envoyez vos e-mails à [email protected] ou rendez-vous sur notre formulaire.
Bien être

Les dangers des compléments alimentaires à base de mélatonine pour les enfants

Les compléments alimentaires à base de mélatonine connaissent une popularité croissante, notamment chez les adultes, pour leurs bienfaits sur le sommeil et la régulation des cycles circadiens. Cependant, une étude récente menée par les Centers for Disease Control and Prevention a révélé une augmentation alarmante du nombre d’empoisonnements chez les enfants liés à la consommation de mélatonine. Cette hausse inquiétante, qui atteint plus de 500% au cours des dix dernières années, soulève des préoccupations quant à la sécurité de ces produits pour les plus jeunes.

Qu’est-ce que la mélatonine et pourquoi est-elle utilisée dans les compléments alimentaires ?

La mélatonine est une hormone naturelle produite par l’organisme qui régule les cycles veille-sommeil. Elle est synthétisée par la glande pinéale située dans le cerveau et est libérée en réponse à l’obscurité. La mélatonine joue un rôle crucial dans la régulation des rythmes circadiens et favorise un sommeil réparateur.

En raison de ses effets bénéfiques sur le sommeil, la mélatonine est souvent utilisée comme principe actif dans de nombreux compléments alimentaires destinés à traiter les troubles du sommeil chez les adultes. Ces produits sont généralement disponibles sous forme de comprimés, de capsules, de liquides ou même de gommes.

Une popularité croissante et des risques accrus chez les enfants

Aux États-Unis, les ventes de compléments alimentaires à base de mélatonine ont connu une augmentation spectaculaire, passant de 285 millions de dollars en 2016 à 821 millions de dollars en 2020. Cette popularité croissante a malheureusement entraîné une augmentation significative des cas d’empoisonnement chez les enfants.

Selon l’étude menée par les Centers for Disease Control and Prevention, la mélatonine était la substance la plus fréquemment ingérée par les enfants en 2020, parmi toutes les substances répertoriées par les centres anti-poison. Le nombre de cas d’empoisonnement à la mélatonine chez les enfants a augmenté de 530% au cours de la dernière décennie.

Photo Freepik

Les risques et les symptômes d’empoisonnement à la mélatonine chez les enfants

L’ingestion accidentelle de mélatonine chez les enfants peut entraîner des problèmes de santé graves. Dans 94% des cas d’ingestion pédiatrique de mélatonine, il s’agissait d’un accident. Les enfants peuvent être attirés par ces compléments alimentaires qui ressemblent souvent à des bonbons ou à des vitamines.

Dans 82% des cas, les enfants ne présentaient aucun symptôme lié à l’ingestion accidentelle de mélatonine. Cela rend le diagnostic et la prise en charge de ces empoisonnements plus difficiles. Cependant, certains enfants ont présenté des symptômes tels que des troubles gastro-intestinaux, cardiovasculaires ou neurologiques. Dans les cas les plus graves, l’ingestion de mélatonine a nécessité une ventilation mécanique et a même entraîné la mort de certains enfants.

Les facteurs contribuant à l’augmentation des empoisonnements à la mélatonine chez les enfants

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’augmentation alarmante des cas d’empoisonnement à la mélatonine chez les enfants. Tout d’abord, la popularité croissante des compléments alimentaires à base de mélatonine aux États-Unis a rendu ces produits plus accessibles aux enfants. De plus, la pandémie de COVID-19 a également joué un rôle en augmentant les troubles du sommeil chez les enfants, ce qui a conduit à une utilisation accrue de la mélatonine.

Les confinements et les fermetures d’écoles ont également contribué à une augmentation de la consommation de mélatonine chez les enfants, car ils passaient plus de temps à la maison et étaient exposés à des écrans pendant de longues périodes. Cette accessibilité accrue à la mélatonine a augmenté les risques d’ingestion accidentelle par les enfants.

Les recommandations pour prévenir les empoisonnements à la mélatonine chez les enfants

Il est essentiel de sensibiliser les parents et les professionnels de la santé aux dangers potentiels des compléments alimentaires à base de mélatonine pour les enfants. L’Agence nationale de sécurité sanitaire déconseille notamment aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants et aux adolescents de consommer de la mélatonine sans avis médical.

Il est recommandé de conserver la mélatonine dans des endroits sécurisés, inaccessibles aux enfants, pour éviter les ingestions accidentelles. De plus, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de donner des compléments alimentaires à base de mélatonine à un enfant, afin d’évaluer les risques et les bénéfices potentiels.

5/5 - (3 votes) Avez-vous trouvé cet article utile?
À lire aussi:
Annie Vincent